Comment avoir un profil plus défini ?

Au fil des années, nous assistons à un relâchement des tissus qui donnent forme à notre visage. Le tissu adipeux, le derme et même la composante osseuse perdent de leur volume et de leur élasticité. Toutes ces structures sont reliées par des tissus conjonctifs qui perdent de leur tonicité et font glisser vers le bas les structures du tissu adipeux qui donnent forme à notre visage, sous l’effet de la force de gravité. Cela se traduit par une lourdeur de la région mandibulaire, une faible définition du profil et un passage entre le visage et le cou peu défini.

Pourquoi mon profil devient-il moins défini ?

Il existe des domaines où il est possible d’agir avec la médecine esthétique pour donner un profil plus défini, plus jeune et plus harmonieux.

Redéfinition du menton

Le menton représente, avec la bouche, le point central du tiers inférieur du visage. Agir avec un remplissage assez conséquent sur cette zone peut corriger une mauvaise proportion entre la projection du front et du nez avec celle du menton.

En outre, l’injection du produit dans la partie inférieure au niveau du menton peut contribuer à créer un contour plus défini de l’ovale du visage, rendant ainsi l’ensemble des trois tiers du visage plus harmonieux.

L’acide hyaluronique est le produit de comblement indiqué pour corriger la disproportion du menton avec le reste du visage.

Le Botox peut également donner d’excellents résultats chez les patients qui ont un menton mal défini en raison d’une habitude de tenir le muscle du menton et d’avoir une expression triste ou colérique (menton de balle de golf).

Relâchement de la zone de pré-bajoue

Cette partie du contour mandibulaire est certainement la plus difficile à traiter car elle résulte du poids des tissus de tout le tiers moyen (joues, pommettes) qui perdent de leur tonicité avec le temps.

Le seul instrument capable de corriger cette zone à long terme et de manière optimale est le lifting, une intervention de chirurgie plastique invasive, d’une durée d’environ 3/4 heures, qui permet de repositionner les tissus profonds et superficiels du visage.

Cependant, il existe un moyen de dissimuler cette mollesse des tissus en injectant des produits de remplissage, généralement à base d’hydroxyapatite de calcium ou d’acide hyaluronique de haute consistance, à proximité immédiate des régions du profil mandibulaire, afin de cacher cette zone de ramollissement.

Définition de l’angle mandibulaire

L’angle mandibulaire est une zone clé pour donner une définition du profil. C’est l’union entre le corps et la branche de la mâchoire et représente le point le plus important pour donner de la largeur à la mâchoire. L’injection de produit de comblement à cet endroit au contact de l’os peut entraîner une masculinisation du tiers inférieur.

Chez la femme, en revanche, avec une injection en éventail du produit, il est possible de définir à la fois la zone la plus antérieure de la mandibule et la région pré-auriculaire.

À quelle fréquence le traitement doit-il être répété ?

La durée du traitement dépend du type de produit de remplissage utilisé. En principe, environ 2 applications par an sont nécessaires pour les premiers traitements jusqu’à un traitement par an après avoir subi les traitements pour améliorer le contour mandibulaire dans les périodes précédentes.

En cas de traitement par des injections de botox, les demandes peuvent être répétées jusqu’à trois fois par an.