Réduction mammaire Tunisie : réduire la taille d’une poitrine volumineuse

A travers la réduction mammaire en Tunisie, la patiente retrouve une poitrine à la taille souhaitée et répare le relâchement cutané engendré par la dilatation occasionnée par le grand volume mammaire. La réduction mammaire est une chirurgie esthétique qui consiste à réduire le volume excédentaire de la glande mammaire. Suite à un développement anormal de cette dernière, les seins de la femme augmentent de volume et constituent un handicap majeur. La réduction mammaire est ainsi indiquée lorsque l’hypertrophie des seins occasionne une lourdeur excessive et des douleurs au dos, une gêne respiratoire ou encore pour porter les habits souhaités.

A cause de leur grand volume, les seins s’affaissent engendrant ainsi, un relâchement cutané. En plus de l’hypertrophie des seins, la ptôse est souvent une des indications de la réduction mammaire. A partir de la fin de la puberté, la patiente peut donc décider de réduire la taille de ses seins, l’essentiel c’est qu’elle soit en bonne santé.

Prix de la réduction mammaire en Tunisie

Pour se débarrasser du poids des gênes causées par une poitrine volumineuse, plus la peine de débourser des sommes astronomiques ou d’attendre un remboursement par la sécurité sociale qui risque de ne pas venir, optez plutôt pour la Tunisie.

En effet, pour réparer l’hypertrophie mammaire en Tunisie, il ne faut compter que 2000 €. Le prix de la reduction mammaire Tunisie englobe :

  • Votre séjour complet pendant 5 nuits et 6 jours,
  • L’accès au bloc et aux soins infirmiers,
  • Les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste,
  • L’hébergement à l’hôtel,
  • La présence d’un assistant qui assurera vos déplacements à bord d’un véhicule climatisé.

Pour obtenir plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter en remplissant ce formulaire. Nous vous contacterons dès réception de votre requête et vous recevrez un devis détaillé.

Obtenez un devis gratuit

reduction mammaire tunisieDéroulement opératoire de la chirurgie de réduction des seins

C’est une chirurgie qui dure entre deux à trois heures. Elle se fait sous anesthésie générale et nécessite entre une à deux nuits d’hospitalisation.

Après avoir dessiné les tracés qu’il va suivre pour faire ses incisions, le chirurgien suit les étapes suivantes :

  • Il commence par enlever la partie excédentaire de la glande mammaire.
  • Il enchaine par redraper la peau du sein pour assurer un joli galbe à la nouvelle poitrine. En présence d’un relâchement cutané, il termine par un lifting des seins tout en assurant une symétrie des deux seins.
  • Ensuite, il repositionne le complexe aréole-mamelon en réduisant la circonférence de l’aréole en cas de besoin et fait pointer le mamelon vers le haut.
  • Enfin, il termine par enlever le surplus cutané et fermer les incisions par du fil résorbable et poser un drain. Le pansement, sous forme de bandes élastiques, est par la suite posé de façon à soutenir les seins.

Avant la sortie de la clinique, c’est-à-dire après 24 heures de l’intervention, le pansement ainsi que le drain est enlevé. La patiente portera alors un soutien-gorge adapté et devra le garder nuit et jour pendant un mois.

La vascularisation de la glande est conservée au maximum ainsi que la sensibilité du sein.

A quel niveau seront les cicatrices ?

cicatrice reduction mammaireLe nombre de cicatrices et leur nombre dépendra du degré de l’hypertrophie à traiter.

  • Mais en général, le chirurgien fera nécessairement ces deux incisions : une première autour de l’aréole, la deuxième descend de l’aréole jusqu’au pli sous mammaire. Ces incisions seront suffisantes dans le cas où la peau du sein soit assez ferme et élastique.
  • Lorsque le sein est tombant et l’hypertrophie est importante, une troisième incision sera faite dans le sillon sous-mammaire.

A l’endroit de ces incisions seront alors, les cicatrices. Celle péri-aréolaire ne sera pas visible grâce à la pigmentation de cette zone. Quant aux deux autres cicatrices en T inversé, ne disparaitront pas. Mais, elles s’estompent après 6 mois de l’opération en devenant légèrement rosées.

 

Suites opératoires de la réduction mammaire

Les suites de cette intervention sont peu douloureuses et la simple prise d’antalgiques soulage ces douleurs. Les œdèmes disparaissent au bout de deux semaines mais les ecchymoses disparaissent au bout de quelques jours.

Une certaine gêne sera sentie au moment de lever les bras. En plus la patiente devra s’abstenir de soulever des charges lourdes.

La reprise du travail se fera après trois semaines et pour le sport, ça sera après deux mois.

Comment préserver la bonne cicatrisation ?

Il est recommandé d’utiliser une crème hydratante pour se masser les seins à l’endroit des cicatrices deux semaines après l’intervention. Mais aussi, il est déconseillé de s’exposer au soleil pour qu’après une année, temps nécessaire à l’achèvement du processus de cicatrisation. Vous vous retrouverez, alors avec tout simplement des traits fins et de la couleur de votre peau.

Résultat de la chirurgie de réduction des seins

resultat reduction seinsDès la fin de l’opération, on peut voir la différence, mais ce n’est qu’après 12 mois, que le résultat devienne définitif. Le nouveau galbe est alors mieux visible au fil du temps que l’œdème disparaisse. En soignant une poitrine hypertrophiée, on se retrouve donc avec une poitrine bien galbée, ferme et harmonieusement bien symétrique.

Les seins sont toujours sujettes aux variations hormonales et gardent leur sensibilité et leur côté naturel.

La patiente est plus à l’aise dans ses choix vestimentaires et ses activités sportives. Elle a plus confiance en elle et gagne en assurance.

Cependant, il faut suivre l’évolution de la cicatrisation pendant l’année qui suit l’opération. Chez certaines patientes, des cas d’hyperplasie physiologique des cicatrices sont mentionnés pendant les trois premiers mois. Il s’agit en fait des risques de gonflement de cicatrices qui deviennent rosées, mais qui finissent par s’estomper avec le temps. Pour y remédier il est conseiller d’appliquer une crème hydratante en massant légèrement et éviter impérativement de les exposer aux rayons UV, que ce soit en cabine ou en dehors au soleil.