Symbole de féminité par excellence, le sein de la femme, en plus de sa fonction nourricière, incarne l’objet du désir et de sensualité. Il exprime la féminité au plus haut degré. Pour celles qui souffrent d’hypotrophie mammaire, elles peuvent recourir à une augmentation mammaire Tunisie par pose d’implant mammaire.

Indications de l’augmentation mammaire Tunisie

Toute femme possédant une petite poitrine qui n’est pas en harmonie avec le reste de sa silhouette, constitue une patiente potentielle.

Dans le cas d’une hypotrophie mammaire résultant du non développement de la glande mammaire à l’adolescence ou des suites de grossesses et d’allaitement le sein perd sa tonicité et nécessite une intervention d’augmentation mammaire.

Le petit volume de la poitrine féminine peut s’accompagner par un aspect tombant (appelé ptôse). Aspect plus fréquent après la période d’allaitement, les seins sont comme vidés avec un relâchement cutané, affaissement de la glande et de l’aréole.

Cette technique chirurgicale est aussi idéale pour donner un aspect plus féminin à des seins avec des malformations comme :

  • Les seins tubéreux,
  • Les asymétries mammaires,
  • L’absence de glande,
  • L’affaissement des seins.

Pour augmenter la taille de sa poitrine il n’y a pas d’âge limite, par contre il ne faut pas le faire avant la fin de la croissance mammaire, c’est-à-dire à 17 ans.

Combien coûte l’augmentation mammaire Tunisie ?

Plusieurs choix se présentent à vous pour l’augmentation du volume des seins, mais à chaque cas correspond la solution idéale. En fonction de l’état de votre poitrine et du volume désiré, la procédure change. Le chirurgien vous prescrira la solution qui vous corresponde le plus.

Tarifs chirurgie des seins Prix Durée du séjour
Augmentation mammaire prothèses rondes (certifiées non PIP) 2400 € 5 nuits et 6 jours
Augmentation mammaire prothèses anatomiques (certifiées non PIP) 2600 € 5 nuits et 6 jours

Techniques d’augmentation mammaire en Tunisie par pose d’implant

Lors des consultations préliminaires et des premières prises de contact, le chirurgien a besoin de connaitre vos objectifs et selon votre silhouette il saura vous orienter vers la technique qui répondra à mieux à vos attentes.

Toutefois, la pose d’implants est la technique la plus courante en Tunisie et qui prend en compte les facteurs suivants dans le choix de telle ou telle prothèse et qui affectent le résultat final :

  • La forme de la prothèse (anatomique ou ronde) et son contenu (silicone ou sérum physiologique)
  • Le volume de l’implant qui sera décidé par la patiente et les conseils avisés du chirurgien
  • L’emplacement des incisions qui induiront les cicatrices, et celui des implants soit devant ou derrière le muscle pectoral.

Composition des prothèses

La conformité aux normes de la communauté européenne (CE) est un critère garanti pour tout type de prothèse. Elles sont garanties sans PIP et sont contrôlées par l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

Les prothèses utilisées par nos chirurgiens partenaires contiennent du gel de silicone cohésif. Elles procurent une sensation au toucher proche du sein naturel.

D’autres prothèses contiennent du sérum physiologique. A cause de leur contenu très fluide, elle ne donne pas un aspect très naturel. Du coup, ce sont les premières prothèses qui sont les plus utilisées.

Forme des prothèses

augmentation mammaire tunisie Les formes de prothèses existantes permettent d’avoir le choix en fonction du désir de la patiente et de sa corpulence. Il existe pour cela deux formes :

Implant rond

Ce type d’implant donne plus de volume sur la partie supérieure du sein par rapport à l’implant anatomique. Ayant une largeur égale à la hauteur, cet implant dispose de plusieurs projections, selon le souhait de la patiente, moyenne, modérée ou forte.

Implant anatomique

Cet implant s’adapte parfaitement à toutes les morphologies et donne un effet naturel grâce à sa forme. Dans ce cas, d’autres choix s’offrent aussi bien à la patiente et au chirurgien en plus de la projection et de la taille. Il peut varier la hauteur et la largeur de l’implant selon le tour du thorax de la patiente.

L’enveloppe des prothèses mammaire

Il s’agit d’un implant médical, donc, il est solide et élastique, il est tout à fait imperméable et s’adapte parfaitement à l’organisme. La prothèse est enveloppée de l’élastomère de silicone ou de la mousse de polyuréthane.

Dans le premier cas, elle est à la fois souple, étanche et résistante à la détérioration. La surface varie aussi, elle peut être lisse ou texturée.

Dans le deuxième cas, son adhésion avec la glande est fixe et adhère complètement à la glande. Ce qui rend leur retrait plus délicat. Leur utilisation est seulement préconisée pour les patientes ayant des cas de coques récidivantes

La taille

Avant de choisir la taille désirée, le chirurgien étudie plusieurs facteurs morphologiques comme la forme originale des seins, le tour de son thorax, la largeur de sa poitrine, la taille de la patiente mais surtout son souhait. Il sait parfaitement l’écouter et la conseiller.

Lors du premier entretien préopératoire, des essayages sont fait dans le soutien pour avoir une idée du résultat final.

Les tailles de prothèses les plus utilisées sont de l’ordre de 260 cc à 350 cc. Pour avoir une idée de ces chiffres, disons qu’un implant mammaire de 200 cc procure à la patiente un gain d’une taille de bonnet, et une de 300 cc fait gagner une taille et demi.

prothese augmentation mammaire tunisie

Alternative à la pose d’implant mammaire : le lipofilling des seins

Cette technique permet d’augmenter le volume des seins de façon modérée. En se débarrassant du surplus adipeux des différentes zones du corps, le chirurgien peut utiliser cette graisse extraite, après traitement et centrifugation et l’injecter aux seins de la patiente.

C’est une technique efficace mais le résultat dépend de la quantité de graisse en excès disponible. Si la patiente n’en possède beaucoup, elle ne pourra pas opter pour cette technique. La pose d’implant sera sa seule alternative.

La préparation à l’intervention

Des bilans préopératoires, des échographies, des mammographies et des analyses de sang sont nécessaires pour l’anesthésiste et le chirurgien pour déterminer l’état de santé générale de la patiente. Mais aussi ses antécédents médicaux, ses mensurations. Ces entretiens préopératoires sont aussi utiles pour installer un climat de confiance et communiquer ses désirs et ses craintes à son chirurgien.

D’autres éléments sont aussi discutés avec le chirurgien comme la cicatrice engendrée par la pose d’implant, le type de prothèse désirée, sa forme et sa forme, ainsi que sa position (sous le muscle pectoral, en rétro-pectorale ou en dual plan.

Votre chirurgien vous mettra en garde dès la première prise de contact, avant même les rendez-vous en direct d’arrêter de fumer, ainsi que de prendre des médicaments anti-inflammatoire et l’aspirine 10 jours avant l’intervention.

Déroulement de l’intervention et mode opératoire

Les techniques adoptées sont propres à chaque praticien et dépendant aussi de la patiente de sa morphologie et de la taille de la prothèse.

position-implant-mammaireTechniques opératoires

Le chirurgien peut opter pour l’une ou l’autre de ces positions pour poser la prothèse :

  • Pré-pectorale: la prothèse est insérée sous la glande et juste devant le muscle grand pectoral.
  • Rétro-musculaire: pour éviter d’entrevoir les contours de la prothèse, surtout chez les patientes assez maigres, l’implant est intégré derrière le muscle pectoral.
  • Dual plane: en combinant les deux techniques, c’est-à-dire, la partie supérieure de la prothèse se trouve derrière le muscle et le tiers restant d’en bas de la prothèse sera derrière la glande. Cette technique donne un résultat plus discret harmonieux et naturel.

Anesthésie et modalités d’hospitalisation

Une anesthésie générale et une hospitalisation de 24 heures sont souvent préconisées.

Incisions et différentes

Il existe trois incisions possibles :

  • Péri-aréolaire, autour de l’aréole, ou sous le mamelon. Son avantage c’est qu’elle ne laisse pas de cicatrice visible.
  • Par voie axillaire, le chirurgien fait introduire l’implant sous l’aisselle et le conduit à son emplacement final. Résultat discret.
  • Située dans le sillon sous-mammaire. Elle sera faite dans le pli naturel du sein, et la cicatrice ne sera visible que lorsque la patiente est en position allongée.incision-implant-mammaire

Les suites opératoires de l’augmentation mammaire

Elles sont assez douloureuses surtout lorsque l’implant est posé derrière le muscle. Une médication à base d’anti douleurs vous soulagera rapidement au bout de quelques jours suivant l’intervention.

L’utilisation de fils résorbables vous délivre de la contrainte de les retirer par la suite.

  • Évitez de trop solliciter vos bras en les soulevant.
  • Veillez à marcher pour éviter un risque de phlébite.
  • La reprise du travail se fera après 10 jours, quant au sport, il ne doit être repris qu’au bout de 4 à 6 mois. Pendant ce temps évitez d’exposer vos cicatrices au soleil.
  • N’oubliez pas de faire votre suivi tous les ans pour surveiller l’état de la prothèse.
  • Le port d’un soutien de contention est indispensable et devra être porté jour et nuit pendant 3 semaines après l’intervention.

Résultat de l’augmentation mammaire en Tunisie

Visible à votre sortie du bloc, mais il ne sera définitif qu’après 3 mois, temps utile à l’œdème pour se résorber.

Le résultat n’est pas standard à toutes les patientes, il dépend de l’élasticité de sa peau et du type de l’implant choisi. C’est là qu’entre en jeu la dextérité du chirurgien et de son professionnalisme. D’où l’importance de bien se renseigner sur lui auprès de l’ordre des médecins et selon sa réputation.