Traitement de l’hypersudation

La transpiration excessive ou encore appelée hyperhidrose est due à plusieurs facteurs. Elle peut être causée par l’anxiété, le stress ou encore suite à un dérèglement dans l’hypothalamus, responsable de réguler les émotions. Selon l’importance et de sa localisation, les moyens de traitements diffèrent.

Types d’hyperidrose

Lorsque l’hypersudation n’est pas causée par un autre problème de santé, elle est dite primaire. Cette hyperidrose primaire est soit localisée (dans les paumes de mains, les aisselles et les pieds) ou généralisée.

Mais si cette abondance de sudation est associée à une maladie (infection, du diabète, d’hyperthyroïdie, ménopause, hypoglycémie…) elle est alors dite secondaire. Il faut dans ce cas traiter la source du problème pour venir à bout de cette hypersudation.

traitement hypersudation tunisie

Traitements possibles de l’hyperidrose

Des analyses préliminaires sont nécessaires pour déterminer le type d’hyperidrose avant de passer au traitement.

Les antisudorifiques

Ils ont pour rôle principale de diminuer la production de sueur. Leur composition en sels métalliques ferme les conduits des glandes sudorifiques.

Traitement médical

Plusieurs traitements médicaux existent pour soigner l’hyperidrose comme :

  • Ionophorèse qui diminue la sécrétion des glandes sudoripares
  • Les injections de botox pour bloquer les émissions nerveuses vers les glandes responsables de la sudation. Ce traitement hyperhidrose est très demandé vu son caractère non invasif et efficace à la fois.
  • Une médication par voie orale de glycopyrollate et la propanthéline. Ils provoquent une action chimique bloquant l’acétylcholine.
  • Un traitement comportemental, des anti-dépresseurs sont administrés si la cause est psychologique.

La chirurgie

Deux traitements chirurgicaux permettent de régler le problème d’hypersudation : la Sympathectomie thoracique (destruction des ganglions sympathiques innervant les glandes sudoripares) ou encore l’excision d’une partie des glandes sudoripares des aisselles.